L’ORIBUS N°93 – mai 2015

Au sommaire :

Il y a quarante ans. Un projet de mairie sur pilotis mobilise Laval, Jean-Yves Delort

Une famille mayennaise achète des emprunts russes, Brigitte Delaunay

André Bellessort : Un voyageur égaré, Xavier Villebrun

1945, Les Mayennais découvrent l’univers concentrationnaire, Christophe Tropeau

L’affaire des placards !, L’élection sénatoriale du 3 janvier 1897, Michel Gaignard

En résumé :

Il y a quarante ans. Un projet de mairie sur pilotis mobilise Laval, Jean-Yves Delort
En 1975, la ville de Laval est en pleine expansion. Le conseil municipal étudie une solution plus fonctionnelle pour regrouper, agrandir et améliorer l’accueil de ses services municipaux.
André Pinçon, le nouveau maire, appuyé par la grande majorité de ses conseillers, fait voter un projet de construction d’un Hôtel de Ville situé sur les bords de la Mayenne, au square de Boston.

Une famille mayennaise achète des emprunts russes, Brigitte Delaunay
Au début du XXe siècle, non initiées aux rouages des mondes politique et financier, confiantes et estimant de leur devoir de servir l’Etat, des familles mayennaises suivirent la propagande du gouvernement français et achetèrent des Emprunts russes.

André Bellessort : Un voyageur égaré, Xavier Villebrun
Écrivain et académicien oublié aujourd’hui, André Bellessort fait partie des grands intellectuels lavallois de la première moitié du XXe siècle. L’auteur présente son œuvre littéraire sans omettre son engagement politique d’avant guerre qui l’amènera à embrasser les thèses du gouvernement de Vichy.

1945, Les Mayennais découvrent l’univers concentrationnaire, Christophe Tropeau
L’année 1945 marque la découverte des camps nazis pour le plus grand nombre. À travers les articles de la presse régionale de l’époque, les témoignages des Déportés mayennais, mais aussi les manifestations locales, l’auteur s’intéresse à la perception de l’univers concentrationnaire à l’échelle mayennaise, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

L’affaire des placards !, L’élection sénatoriale du 3 janvier 1897, Michel Gaignard
Le 3 janvier 1897, en dépit de prévisions divergentes, les grands électeurs de la Mayenne envoient siéger au Luxembourg, deux sénateurs républicains. Le camp royaliste tente d’invalider le scrutin en prétextant être la victime, 350 ans plus tard, d’une nouvelle «affaire des placards»…