L’ORIBUS N° 98 – Février 2017

Au sommaire :

Abbé Angot, Les débuts d’un prêtre historien
par Gaston Chérel

L’émigration agricole en Mayenne après 1945
par Alain Olivier

Édouard Lambert, un Mayennais à la renommée juridique mondiale
par Didier Cholet

Face à Mitterrand, le sénateur Delalande et l’affaire de l’Observatoire
par Dominique Delaunay

La galerie du Château neuf, réflexion sur une hypothèse
par Jacques Salbert

Robert Buron : une autre rencontre
par Michel Gaignard

En résumé :

Abbé Angot, Les débuts d’un prêtre historien
par Gaston Chérel
Rien ne prédestinait l’abbé Angot à devenir l’historien de la Mayenne aujourd’hui reconnu. Cet article retrace les événements de la jeunesse d’Alphonse Angot de sa naissance en 1844 jusqu’à l’époque précédent sa décision en 1885 de consacrer tout son temps à la rédaction du dictionnaire qui fit sa renommée.

L’émigration agricole en Mayenne après 1945
par Alain Olivier
Georges Macé livrait dans sa thèse le bilan suivant: « En vingt ans, de 1949 à 1968, quelque 1050 familles et 3800 personnes de la Mayenne furent installées dans les départements d’accueil… On peut estimer qu’au cours de cette période, les agriculteurs d’origine mayennaise ont représenté le dixième du total français des migrants »

Édouard Lambert, un Mayennais à la renommée juridique mondiale
par Didier Cholet
Édouard Lambert est né en 1866 dans une famille de notables à Mayenne. En 1920, il fonde à Lyon le premier institut moderne de droit comparé. S’il est peu connu en France, il figure parmi les juristes français les plus célèbres à l’étranger. Notamment aux États-Unis, où il est parmi les premiers à constater le pouvoir de la Cour suprême et à théoriser sur le « gouvernement des juges ».

Face à Mitterrand, le sénateur Delalande et l’affaire de l’Observatoire
par Dominique Delaunay
En octobre 1959, François Mitterrand semble compromis dans l’étrange affaire de l’attentat de l’observatoire. Jacques Delalande, sénateur de la Mayenne est nommé rapporteur de la commission en charge de lever l’immunité parlementaire. Appuyé par les archives personnelles du lavallois, l’article montre le face-à-face avec François Mitterrand qui joue alors sa survie politique.

La galerie du Château neuf, réflexion sur une hypothèse
par Jacques Salbert
Ce texte est dédié à Dominique Éraud, ancien conservateur à l’inventaire, à qui l’on doit une hypothèse selon laquelle le château-neuf de Laval serait l’oeuvre de Pierre Lescot, architecte du Louvre. Reprise de la chronologie, étude des liens personnels entre l’architecte et les seigneurs de Laval, et comparaison des styles architecturaux deviennent autant d’éléments qui étayent cette théorie.

Robert Buron : une autre rencontre
par Michel Gaignard
À partir d’un entretien avec Martine Buron fille de l’homme politique, Michel Gaignard, par petites touches, esquisse le portrait d’un Buron amateur d’art contemporain.