L’ORIBUS N°89 – Février 2014

Psyché : un siècle d’odyssée lavalloise
Jean-Yves Gougeon
Le maire républicain Aimé Billion érigea, en 1884, sur les Promenades de Changé à Laval une statue de Psyché. Sa nudité déclencha l’opprobre des milieux catholiques et conservateurs. Les agressions à son encontre, alimentées par une presse réactionnaire, obligèrent la municipalité à soustraire celle-ci aux yeux du public. Il faudra attendre 40 ans pour qu’elle réapparaisse timidement dans une des salles du musée de la Perrine, avant de reconquérir son jardin en 1983.

La répression de la collaboration en Mayenne
Michel Dloussky
L’organisation de la répression se met en place dès août 1944 sous la direction du Comité de la Libération. Après diverses mesures administratives les prévenus peuvent éventuellement être traduits devant la Chambre civique ou la Cour de Justice. Mais la répression prend également d’autres formes : révocation d’élus, de fonctionnaires, sanctions économiques, voire réactions brutales de la population.

La répression de la collaboration en Mayenne
Michel Dloussky
L’organisation de la répression se met en place dès août 1944 sous la direction du Comité de la Libération. Après diverses mesures administratives les prévenus peuvent éventuellement être traduits devant la Chambre civique ou la Cour de Justice. Mais la répression prend également d’autres formes : révocation d’élus, de fonctionnaires, sanctions économiques, voire réactions brutales de la population.

Léopold Follioley, dernier prêtre proviseur du lycée de Laval
Catherine Le Guen
En 1873 arrive à Laval Léopold Follioley ; prêtre, il a choisi l’Université et non les congrégations religieuses pour enseigner puis pour diriger des établissements scolaires. De ce fait, il est en butte à l’hostilité des milieux anti-cléricaux. Mais prêtre et républicain, les cléricaux le détestent aussi. Il reste 17 ans au lycée de Laval, sous sa direction, le lycée devient un des premiers lycées de l’Ouest pour les effectifs et les succès scolaires. Sa réussite est si brillante qu’il est nommé au lycée de Nantes où il réussit de la même façon. Il meurt en 1902, quelques années avant la séparation des Églises et de l’État.

Les élections municipales d’avril-mai 1953 en Mayenne
Alain Olivier
À Laval, la liste du maire sortant, Albert Goupil, doit affronter quatre autres listes. C’est la campagne très active du parti communiste qui fait souffler, à certains moments, un vent de guerre froide sur la campagne des municipales.

(1862-1914) Les débuts de l’eau courante à Laval
Hélène Lindner-Bonnin
Jusqu’au milieu du XIXe siècle, l’eau est fournie à Laval par des fontaines publiques. La canalisation de la Mayenne empêche les industries de puiser l’eau directement à la rivière, la faiblesse des sources est aggravée par la création de nombreuses carrières. La distribution dans toute la ville d’une eau en quantité suffisante devient nécessaire afin d’assurer la consommation des habitants, l’alimentation des industries mais aussi la propreté de la cité. C’est que la municipalité entreprend à partir de 1862.