Félix Blaviel, Maître d’arme d’Alfred Jarry

Les cahiers de l’Oribus livre en novembre une courte présentation de Félix Blaviel. Maître d’armes d’Alfred Jarry, il est devenu un personnage emblématique du Laval de la Belle Époque. À travers une série d’articles cet ouvrage apporte aussi une contribution à plus d’un siècle d’histoire d’escrime lavalloise.

Dans les années 1960, la lecture du dernier ouvrage d’Alfred Jarry au titre évocateur « La Dragonne », m’avait intrigué. Sa lecture révèle que l’auteur du Père Ubu devait être un fin connaisseur de l’art de l’escrime pour « inventer », par l’intermédiaire de son principal personnage qui se bat en duel, une 9e parade (sorte de botte secrète) alors qu’il n’en existe que huit. Confirmation m’est apportée peu de temps après en découvrant à la bibliothèque municipale de Laval, dans des documents d’époque sur l’escrime de la fin du XIXe siècle, des affichettes annonçant des « Assauts d’Armes » dans notre bonne ville de Laval. Les noms d’Alfred Jarry et du Maître d’armes Félix Blaviel y figuraient en bonne place.

 

Jean-Yves Gougeon, Félix Blaviel, Maître d’arme d’Alfred Jarry, Coll. Les cahiers de l’Oribus, Laval, novembre 2017